Marie Davidson / Les Filles électriques

Bullshit Threshold

Musique / Interdisciplinaire

Les textes incarnés de Marie Davidson et ses musiques rythmées trouvent écho dans les images cinématographiques de John Londono et Gonzalo Soldi. Les projections sont réalisées en direct par Londono et Soldi à partir de captation faite avec des caméras infrarouges. Marie Davidson aime confronter le public, ses textes se basent sur son expérience personnelle de la vie, des relations humaines, de la technologie, de la drogue, du monde de la nuit et du show-business, mais toujours avec une touche d’humour et de sarcasme.

Ce projet poétique permet à la musicienne Marie Davidson d’explorer une nouvelle dimension à son travail : la théâtralité. Une première version du spectacle a été présentée au Festival Phénomena 2016 et au Festival SONAR à Barcelone en juin 2017.

 

Textes, musique, interprétation:
  • Marie Davidson
Projections vidéos:
  • John Londono et Gonzalo Soldi/Hub Studio
Production:
  • Les Filles électriques

Marie Davidson s’est imposée comme étant l’une des principales figures de la pop électronique contemporaine. Ses albums ont tous reçu des critiques élogieuses. Son dernier album, Adieux au Dancefloor (sur la prestigieuse étiquette new-yorkaise Minimal Wave / Cititrax) s’est retrouvé au Top 10 de plusieurs magazines web dont Pitchfork, Resident Advisor, The Fader, The Quietus, Thump (Vice). Ses performances live originales et théâtrales sont particulièrement appréciées pour leur singularité, car Marie Davidson n’utilise pas d’ordinateur portable. À partir de son matériel hardware, elle propose un univers unique où les sons de synthétiseurs, séquenceurs et drums machines se fondent pour créer une techno enivrante. Elle s’est produite dans plusieurs festivals tels que SXSW (Austin), MUTEK (Montréal), OUTLINE (Moscow), OBEY Convention (Halifax), Nuits Sonores (Lyon), CTM Festival (Berlin), Villette Sonique (Paris), Primavera et SONAR (Barcelone), et joué dans des clubs sélects dont le Berghain (Berlin) et De School (Amsterdam). Elle faisait partie de la cohorte canadienne du Red Bull Music Academy présenté à Montréal en 2016. Son duo Essaie Pas (avec Pierre Guerineau) était en nomination pour le Prix Polaris en 2016 avec l’album Demain est une autre nuit et cette année c’est Marie Davidson solo qui est en nomination sur la longue liste pour ce prix.

Gonzalo Soldi est un artiste multidisciplinaire. Il commence dans le milieu du spectacle comme artiste de cirque puis s’intéresse à la conception à travers vidéo et éclairage autant en danse qu'en théâtre. Il travaille avec de nombreuses compagnies telles que VYV, Compagnie Finzi Pasca, Cavalia, Le carré de Lombes et l’Activité. Après plusieurs collaborations avec Thomas Payette, ils fondent en 2015 HUB Studio, une compagnie spécialisée en design et technologies pour les arts de la scène. Depuis, ils explorent diverses formes et outils pour faire de la création et de l’intégration des technologies en musique, théâtre, danse, et arts médiatiques.

John Londono est un photographe, directeur photo et réalisateur de vidéoclips issu de l’effervescence urbaine. Ses champs de création se situent dans l’amalgame portrait-musique-mode-publicité-art; un terrain de jeux dans lequel il s’amuse à mixer culture populaire et sous-cultures. Contemporaine par sa touche jeune et actuelle, son esthétique se veut aussi intemporelle, ce qui explique en partie la prédominance du noir et blanc dans sa pratique. Sa polyvalence et sa créativité tirent leurs origines de sa culture visuelle unique et de ses intérêts marginaux. Que ce soit un projet télévisuel, une série mode, un portrait ou un vidéoclip, il est un passionné de l’image dans toutes ses expressions. Ses projets, sous son regard, proposent une « version améliorée »  de la réalité, car chacun de ses sujets devient unique, passionnant et plus grand que nature. Son ouverture, sa curiosité et son côté décomplexé font de la célébration de la diversité un sujet central de sa pratique.

Marie Davidson est une artiste inspirée autant par la musique classique, contemporaine, électronique d'avant-garde, techno ainsi que la dance music. Travaillant autant avec le son que la parole, ses albums sont un mélange unique de musique électronique et de poésie. Ayant étudié le violon classique et le chant durant son adolescence pour ensuite s'intéresser au théâtre et à la performance, elle propose une manière singulière de donner un spectacle live. Elle se produit sur scène à la manière d'un DJ doublé d'un MC. Jouant sa propre musique live à partir de matériel hardware (synthétiseurs, drum machine, séquenceurs) elle manie aussi le micro pour chanter et raconter des histoires. Marie Davidson aime confronter le public, ses textes se basent sur son expérience personnelle de la vie, des relations humaines, de la technologie, de la drogue, du monde de la nuit et du show business.