Andrew Tay, François Lalumière, Katrzyna Szugajew

Fame Prayer / EATING

Multidisciplinaire

Fame Prayer / EATING est une tentative vers une spiritualité queer. Une performance qui utilise les idées véhiculées par la psycho-pop et les textes pseudo-spirituels comme stratégies pour le corps et la chorégraphie.

Une performance rigoureusement indisciplinée créée par l'artiste de danse Andrew Tay, l'artiste visuel et performeur François Lalumière (Montréal), et la photographe et performeuse Katrzyna Szugajew (Pologne), Fame Prayer / EATING est un espace queer de culte, une critique de la culture des "soins" et du bien-être et une performance transgressive et désorientante pour le public.

Créé et interprété par
  • Andrew Tay, François Lalumière, Katrzyna Szugajew

En 2005, Andrew a cofondé Wants&Needs danse avec Sasha Kleinplatz. Ils sont aussi les idéateurs de Short&Sweet, Involved, Piss in the Pool, des évènements devenus incontournables dans le paysage de la danse montréalaise.

Récompensé en 2012 par le DanceWEB Scholarship (Vienna, Festival Impulstanz), Andrew est choisi en 2013 pour participer aux Rencontres internationales de jeunes créateurs (Montréal, Festival TransAmériques) et à 8 Days, rencontre annuelle intergénérationnelle d’artistes en danse issus des quatre coins du Canada à l’initiative de la compagnie Public Recordings. Il a également participé à The Copycat Academy (Luminato Festival -Toronto) organisée par Hannah Hurtzig (Berlin).

Il a reçu le Risk and Innovation Award du Summerworks Performance Festival pour sa dernière oeuvre Fame Praver / Eating en août 2016. En janvier 2017, il prend le poste de Commissaire invité au Centre de Création O Vertigo.

Né à Granby en 1983, François Lalumière habite et travaille à Montréal.  Depuis 2008 il a exposé ses œuvres sur le campus de l’université Concordia : à la Galerie VAV, à la Faculté des beaux-arts/la Galerie FOFA et au festival étudiant de Concordia ART MATTERS présenté à la Eastern Bloc Gallery. Il a exposé en groupe, au sein de collectifs dans des centres d'artistes tels que: articule (MTL), Espace F (Matane) et DARE-DARE (MTL). Son travail a été vu lors de nombreux évènements et festivals tels que: la nuit blanche/art souterrain (2011), Chromatic organisé par MASSIV'art à la Société des Arts Technologiques, Haïti entre images et mots organisé par LOJIQ et BIJ à la Maison Folie en Belgique. Les collages, les tableaux, les installations, les sculptures et les interventions urbaines de Lalumiere se singularisent par l'utilisation constante de ruban adhésif, qu’il manie de la même façon que des pinceaux et de la peinture.

Katarzyna Szugajew est une artiste et interprète polonaise qui (lorsqu’elle n’est pas sur la route) est établie à Amsterdam. Diplômée en audio-visuel à la Gerrit Rietveld Academy d’Amsterdam en 2011 et en études sur les cultures à la SWPS à Varsovie en 2007.  Elle a reçu une bourse du Mondriaan Fonds en 2013 et a participé au programme Danse Web en 2012. Katrzyna travaille avec des interprètes, pour des interprètes et comme interprète avec des artistes tels que : Florentina Holzinger, Doris Ulhich et Andrew Tay. Elle s’intéresse principalement aux capacités, aux perspectives qu’offre le corps nu.

Aussi photographe et créatrice d’objets, elle cherche toujours à traduire l’action physique et capter des moments fixes d’intériorité corporel.  Elle a récemment concentré son travail sur le corps athlétique, s'intéressant aux manuels sur le mouvement et aux champs énergétiques, qu’elle analyse au travers de plusieurs séances photo.  Exposé à Amsterdam, Stockholm, Berlin, Varsovie, Athènes et Zurich. Publié dans des magazines tels que Versal, Pingo, Carpaccio, M Mag et CopyPaste Culture.