La Chapelle - Scènes contemporaines

Photo: Mlle Rouge

Mireille Camier / Productions Quitte ou Double / Falk Richter

Ivresse

Théâtre

lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche

Rivés à nos écrans, que cherchons-nous à combler dans cette recherche d’affection éphémère venant de gens que l’on connait peu ou pas? Nous reste-t-il des rêves et idéaux de société, d'amour et d'intégrité qui ne soient pas formatés par toutes ces images que nous renvoient la télévision, le cinéma, les nouvelles? La relation à l’autre peut-elle encore être authentique dans l'incessant murmure marchand qui nous entoure?

Constamment bousculés entre nos personnalités réelles et virtuelles, nous faisons face à un conflit profond entre nos quêtes et celles promues par les images médiatisées. Dans notre monde où il est si difficile d’avoir une emprise sur ce que nous sommes et sur ceux qui nous dirigent, quel pouvoir réel avons-nous sur nous-mêmes? À force d’acheter, jeter et rechercher le produit idéal, nos désirs ont augmenté et nous ont rendus insatiables. Est-ce à dire que nous avons intégré les règles du marché dans nos relations intimes?

Ivresse dresse un portrait juste et criant de l’individualisme croissant qui nuit considérablement à notre capacité de vivre à deux. En catapultant le spectateur au cœur de dialogues et monologues qui dissèquent au scalpel diverses relations entre deux personnes, Ivresse convie «cet individu qui regarde» à un face-à-face avec lui-même en chamboulant son rapport à l’acteur, au spectacle et au virtuel par une immersion complète dans la représentation.

Soutenir la création d'IVRESSE

Achetez vos billets pour la Soirée-bénéfice d'IVRESSE

Évènement Facebook

 

Dans ses projets de mise en scène, Mireille Camier fait des choix dramaturgiques orientés de façon à créer un évènement où la rencontre entre l’acteur et le spectateur ait lieu. Ainsi, Ivresse, un texte récent de Falk Richter, a attiré son attention, parce qu’il a en son cœur la notion de relation à l’autre. Afin de renforcer un rapport intime entre acteur et spectateur et d’intégrer davantage l’entité spectateur dans la représentation, elle fait appel pour ce projet à deux créateurs : le chorégraphe Emmanuel Jouthe (Écoute pour voir, Suites perméables) et le concepteur vidéo Jean-François Boisvenue (Héroïne(s), Peep Show). Emmanuel Jouthe, ayant au cœur de sa démarche la rencontre de l’individu, qu’il soit spectateur ou danseur, explore à travers Ivresse le rapport de confidence au spectateur pour aller vers un plus grand rapprochement sensoriel. L’univers vidéo immersif créé par Jean-François Boisvenue intègre la présence du spectateur dans l’univers visuel de la représentation.

PRODUCTIONS QUITTE OU DOUBLE
La compagnie de théâtre les Productions Quitte ou Double porte une attention toute particulière à l’exploration de l’espace et du rapport avec le spectateur. Les Productions Quitte ou Double proposent des spectacles d’auteurs ayant une dramaturgie contemporaine et éclectique tout en étant porteurs d’enjeux ayant une forte résonance dans notre époque. Par ses projets, la compagnie crée une rencontre différente et englobante avec le public, afin de mettre de l’avant l’expérience, l’instant présent et la mise en représentation. Avec le projet Ivresse, elle souhaite sortir le spectateur de son rôle de simple observateur et cherche à l’inclure dans cette conversation à la fois muette et poétique avec la scène. Ainsi, ce spectacle est à l’image de notre éternelle quête vers l’autre, qu’elle se poursuive dans le couple, dans la communauté ou au cœur même d’un spectacle.

MIREILLE CAMIER
Après un baccalauréat en dramaturgie et mise en scène à l'Université Laval, dont une année à UNICEN en Argentine, Mireille Camier entre en interprétation théâtrale à l’École supérieure de théâtre de l’UQAM. En 2011, elle met en scène Le Chien, la nuit et le couteau de Mayenburg au Centre Segal. Son intérêt pour la dramaturgie allemande contemporaine devient alors clair. Elle présente sa mise en scène de Le Dragon d’Or au théâtre Prospero en 2014. En 2015, elle met en scène une adaptation de l’opéra La Fille du Régiment de Donizetti à London (ON). Dans ses projets de mise en scène, elle cherche un langage foncièrement contemporain qui s’ancre dans notre époque. Elle souhaite redéfinir le rapport avec le spectateur à chaque production, créer des évènements théâtraux qui permettent une expérience collective avant tout, où la rencontre entre la salle et la scène est l’élément vital de l’œuvre. Son but réside ainsi dans la création de moments uniques pour rassasier ce besoin d’être ensemble, trop souvent sublimé par l’individualisme.

Mise en scène
  • Mireille Camier
Texte
  • Falk Richter
Conseil à la chorégraphie
  • Emmanuel Jouthe
Conception vidéo, traduction et adaptation du texte
  • Jean-François Boisvenue
Conseils artistiques
  • Marilyn Perreault
Assistance
  • Natasha P., Rachel Morse
Scénographie
  • Julie-Ange Breton
Interprétation
  • Alexis Lefebvre, Sarianne Cormier, Nicolas Labelle, Nico Lagarde et Catherine-Audrey Lachapelle.
Musique originale
  • Maëva Clermont
Conseiller dramaturgique
  • Ricard Soler

Mercredi 8 mars 20h
Jeudi 9 mars 20h
Vendredi 10 mars 20h -- Rencontre avec les artistes après la représentation
Samedi 11 mars 16h
Samedi 11 mars 20h
Mardi 14 mars 20h
Jeudi 16 mars 20h
Vendredi 17 mars 20h -- Rencontre avec les artistes après la représentation
Samedi 18 mars 16h -- SUPPLÉMENTAIRE
Samedi 18 mars 20h