Photo: Nikol Mikus

Helen Simard

Idiot

Danse + Musique

lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche

Dans un univers sombre et onirique où la décadence se décompose, quatre danseurs et trois musiciens évoluent à l’intérieur d’un espace à la fois surréaliste, vulnérable et majestueux où s’entrechoquent sons furieux, mouvements bruts et textes absurdes. Partie intégrante de cette transe, le spectateur doit laisser sa logique de côté et s’ouvrir à l’émotion, au ressenti. Sens surchargés, corps déchainés; états altérés qui mènent à la clarté. 

Voir les choses comme elles sont.
Ne rien inventer, ne rien exagérer.
Dire la vérité, mais la ridiculiser.

Situé quelque part entre le spectacle chorégraphique, le concert rock et l’hallucination, IDIOT est le deuxième volet d’une trilogie de créations inspirées par le légendaire musicien américain Iggy Pop.

 

Inspirée par la complexité de l’être humain, de son esprit, de sa beauté et de ses failles, Helen Simard tente de créer des œuvres chorégraphiques aussi honnêtes qu’intimes, aussi agressives qu’absurdes. En utilisant le mouvement, le son et le texte comme matériau brut, en comptant sur la simplicité, la générosité et l’engagement dans le moment présent, et en mettant en scène le potentiel poétique du corps humain en mouvement, elle invite le spectateur à reconsidérer ses conceptions de la danse.

Suite à de nombreux projets artistiques interdisciplinaires avec de nombreux collectifs tout au long de sa carrière, Helen a développé un processus de création démocratique, basé sur l’improvisation et la collaboration. Elle cherche à rassembler une multitude de visions artistiques dans un même projet, dans le but de briser les divisions hiérarchiques entre chorégraphes, interprètes et spectateurs, tout en créant des opportunités artistiques hors du commun.

Helen Simard travaille dans le milieu de la danse depuis 2000 en tant que chorégraphe, interprète, répétitrice et chercheuse. De 2000 à 2011, elle est codirectrice artistique, chorégraphe et interprète pour Solid State Breakdance et participe à la création collective de neuf œuvres chorégraphiques présentées à travers le Québec, le Canada et l’Europe. Depuis 2011, elle s’inspire de l'esthétique punk et la musique "live" pour créer ses spectacles interdisciplinaires : On the Subject of Compassion (2011), Last Song: Live Version (2013), NO FUN (2014), Twenty One Angus Young (2014) et Mouvement sans/100 manifestes (2014). En 2016, elle collabore avec le groupe rock montréalais Dead Messenger et réalise les vidéoclips In the Dark et Master Plan (coréalisé avec Liane Thériault). Bachelière en danse contemporaine de l’Université Concordia (2000), Helen complète une maîtrise en danse à l’UQAM en 2014 et est présentement doctorante au département d’études et pratiques des arts à l'UQAM.

Concept et création
  • Helen Simard (en collaboration avec les interprètes / with the performers’ collaboration)
Interprétation
  • Stacey Désilier, Stéphanie Fromentin, Jackie Gallant, Sébastien Provencher, Emmalie Ruest, Roger White, Ted Yates
Aide à la dramaturgie
  • George Stamos + Mathieu Leroux
Lumière
  • Benoit Larivière
Son
  • Jody Burkholder
Régie
  • Holly Greco
Aide à la création
  • Rémy Saminadin
Textes
  • Helen Simard, Mathieu Leroux
Costumes
  • Helen Simard, Tereska Gesing

  Lundi 27 février 19h
  Mardi 28 février 20h
  Jeudi 2 mars 20h -- Rencontre avec les artistes après la représentation
  Vendredi 3 mars 20h