Jean-François Boisvenue +
Claire Renaud

Contre la suite du monde

interdisciplinaire

  • Jour de fête: 15$
  • Discussion avec les artistes
  • Surtitrage anglais

Octobre

lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche

Novembre

lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche

Alliant théâtre et arts numériques Contre la suite du monde explore nos dérives citoyennes et notre épuisement politique.

Arrivés à un point de rupture, trois individus sans histoires confessent leur décrochage par rapport au monde qui les entoure. Ils ont lâché prise. Ils sont sidérés, en colère, dans le déni, désabusés, attachants et ridicules. Absurde et cathartique, leur rencontre les place devant les échos de leur propre vide. Pour se frayer un chemin dans l’anxiété généralisée ils vont réapprendre à s’écouter.

En intervenant sur l’environnement sonore et vidéo, le trio assemble des fragments de souvenirs, de réflexions philosophiques et de commentaires haineux glanés sur Internet pour découvrir comment nous avons collectivement bifurqué vers un futur si sombre. En solo ou en chœur, tous se mettent en scène pour témoigner des derniers soubresauts d’un monde qui ne sait pas comment finir.

Lors de la rencontre du 1er novembre le philosophe Alain Deneault se joindra à la discussion.

Fondée par l’artiste multidisciplinaire Jean-François Boisvenue et la scénographe Claire Renaud, La nuit / Le bruit s’emploie à créer des récits et des imaginaires à partir d’une recherche théorique et philosophique sur des enjeux de société.

Leurs créations prennent la forme d’essais scéniques interdisciplinaires à la fois poétiques et documentaires. Ils créent ainsi des espaces de résistance intellectuelle où le public est invité à s’interroger avec autodérision sur le monde et sur son propre rôle en tant que citoyen.

Contre la suite du monde utilise des capteurs intégrés à l’espace scénique qui permettent aux interprètes de devenir les régisseurs de leur univers. On compare souvent le spectacle à une radio qui cherche sa fréquence. De l’intime à l’universel on y capture par fragments une société qui ne s’entend plus penser et qui ne réalise pas que tout est en train de s’effondrer en arrière-plan.

Suite à cinq ans de collaboration artistique en théâtre et cinéma, Claire Renaud et Jean-François Boisvenue décident de s’associer pour créer la compagnie La nuit / Le bruit autour d’un projet de tryptique poético-documentaire.

Le première opus La dette de Dieu (La Chapelle Scènes contemporaines, 2018) aborde les thème du crédit et de l’endettement sous une forme interdiscplinaire alliant théâtre, danse, musique et conférences. Le deuxième chapitre Contre la suite du monde (La Chapelle Scènes contemporaines, 2019) dresse un portrait fragmenté de nos consicences politiques à la dérive. Un troisième chapitre, Pour ne pas en finir avec demain abordera la transition vers un monde post-capitaliste, s’interrogeant sur de nouvelles formes de collectivité et d’organisations sociétales.

Parallèlement à ce premier cycle de création, La nuit / Le bruit poursuit sa recherche documentaire, poétique et interdisciplinaire dans deux projets en création : Nyctophobie et Le Point de fuite de l’évidence.

Texte et mise en scène
  • Claire Renaud, Jean-François Boisvenue
Assistance à la mise en scène et coordination de production
  • Marie-Jeanne Beaulieu
Distribution
  • Peter Farbridge, Philippe Racine, Ève Pressault
Scénographie et conception vidéo
  • Jean-François Boisvenue, Claire Renaud
Conception numérique, éclairages et régie
  • Catherine FP
Conception sonore
  • Marc-André Mignault
Conseiller artistique
  • René-Daniel Dubois
Direction technique
  • Dominic Dubé
Attaché de presse
  • Daniel Meyer
Avec la participation d’Alain Deneault et Zab Maboungou