Jean-François Boisvenue

La dette de Dieu

Multidisciplinaire

Photo: Claire Renaud

Avril

lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche

La dette de Dieu est un essai scénique et poétique né d’une fable originelle : et si Dieu lui-même avait dû emprunter au diable pour finir la création du monde ? À travers plusieurs tableaux allant de la danse au théâtre en passant par le spectacle rock, l’auteur et interprète Jean-François Boisvenue traverse les disciplines et dévoile les multiples facettes de nos dettes.

De la dette privée, personnelle et intime (voire taboue), à la dette publique, source d’angoisses collectives et de visions politiques apocalyptiques; nous sommes toutes et tous relié.es par et au crédit, mais que savons-nous de ces sujets qui sont pourtant la clé de voûte de notre société de marché ?

Dans un univers poético-documentaire qui lui est propre, Jean-François nous entraîne dans une course effrénée semblable à celle de notre économie, glanant ici et là les fragments d’une histoire où la dette régit la mécanique de nos vies.

Ce projet a reçu le soutien du Conseil des Arts et des Lettres du Québec, du Conseil des Arts du Canada, du Conseil des Arts de Montréal, de La Serre - arts vivants, de la Ville de Notre-Dame-des-Prairies, de l’École Nationale de Théâtre du Canada, de Centre des Auteurs Dramatiques (CEAD), de ZH festival, du OFFTA et de La Chapelle Scènes Contemporaines.

 

Idéateur, auteur et interprète
  • Jean-François Boisvenue
Assistante-metteuse en scène et éclairages
  • Juliette Dumaine
Conseiller à la mise en scène et concepteur sonore
  • Gaétan Paré
Collaboratrice à l'écriture et scénographe
  • Claire Renaud
Conseillère chorégraphique
  • Catherine Laframboise Desjardins
Consultante à la recherche
  • Julia Posca
Conceptrice DEL
  • Catherine Fournier-Poirier
Concepteurs vidéo
  • Jean-François Boisvenue et Claire Renaud
Assistante technique éclairage et son
  • Delphine Rochefort-Boulanger
Une production La nuit / Le bruit

Jean-François est un artiste multidisciplinaire diplômé de l'École Supérieure de Théâtre de l'UQAM en 2006. Depuis, il a participé à de nombreuses œuvres scéniques comme interprète, concepteur vidéo, scénographe, metteur en scène et auteur. Il a travaillé, entre autres, avec Mireille Camier (Ivresse, 2017), Nicolas Berzi (Peep Show, 2015), Catherine Bourgeois (Abîmés, 2016) et Gaetan Paré (Opera Omnia, 2017). Il est également cinéaste. Il a produit et réalisé un long-métrage, "Toujours Encore" (2016), et de nombreux courts-métrages. Détenteur d'une maitrise en études allemandes et ayant commencé un doctorat en littérature comparée, il est fort intéressé par la recherche et ses œuvres présentent toujours un aspect documentaire.

Jean-François a réuni autour de lui une équipe qui participe activement à l'élaboration du projet. Chacun est appelé à s'exprimer, proposer ou s'opposer. Jean-François arrive avec des idées, des textes et des intentions que chacun vient teinter de son expérience et de son expertise. Les membres du groupe ont une vision commune de la création artistique. Ils ont tous un désir d'aller au-delà des limites. Ils souhaitent présenter des formes nouvelles qui dérangent et qui proposent des réflexions sur la condition humaine et l'existence. En somme, ils ont quelque chose à dire et souhaitent le dire autrement. Ils pourraient ainsi se qualifier "d'excentriques" et de "délinquants". Ils sont fascinés par l'art qui remet en question une vision unique de la réalité et du monde tangible. C'est pourquoi ils désirent faire de La dette de Dieu une construction artistique qui repense le réel et qui offre plusieurs niveaux de perception et de lecture.      

La nuit / Le bruit est née de la collaboration entre l’artiste multidisciplinaire Jean-François Boisvenue et la scénographe Claire Renaud.

Comme l’indique ce nom qui fait écho à ses origines montréalaises, La nuit / Le bruit est une compagnie qui cherche à réveiller, questionner, déranger. En abordant des thématiques de société peu ou pas traitées sur les scènes québécoises, les deux artistes et leurs collaborateurs suivent une démarche documentaire puis la passent dans le moulin de la création théâtrale.

L’interdisciplinarité est au centre de cette démarche artistique et c’est pourquoi chaque projet est l’occasion d’inviter des artistes de tout horizon à collaborer à la création.

Les oeuvres de La nuit / Le bruit se veulent des essais poéticopolitiques dont la forme et le fond sont travaillés en parallèle dans une écriture de plateau à plusieurs mains. La dette de Dieu est la première création de La nuit / Le bruit et le premier opus d’une série de trois spectacles sur des thèmes sociaux, politiques et économiques.