Jacob Wren / PME-Art

L’Authenticité, un sentiment: mode d’emploi

performance

Avril

lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche
Lundi 15  
Mardi 16  
Jeudi 18  
Vendredi 19  
Samedi 20  
Dimanche 21  
Lundi 22  
Mardi 23  
Jeudi 25  
Vendredi 26  
Samedi 27  
Dimanche 28  

Mai

lundi
mardi
mercredi
jeudi
vendredi
samedi
dimanche
Jeudi 2  
Vendredi 3  
Samedi 4  
Dimanche 5  
Lundi 6  
Mardi 7  
Jeudi 9  
Vendredi 10  
Samedi 11  
Dimanche 12  

Pour les vingt ans de PME-ART, Jacob Wren a écrit un livre dont le titre est « Authenticity Is a Feeling: My Life In PME-ART ». Il s’agit d’un captivant mélange d’histoire, de mémoire et de théorie de la performance. Mais il manque toujours quelque chose aux livres sur la performance, car la performance appelle la performance. C’est pourquoi nous avons créé une œuvre d’accompagnement, une sorte de conférence d’artiste sens dessus dessous qui révèle pourquoi nous continuons à croire avec entêtement à l’acte fragile et essentiel de « demeurer soi-même en situation de performance » et d’espérer que cet alliage déstabilisant d’art et de politique puisse encore changer le monde. La performance documente les réactions de collaborateurs et collaboratrices présentes et passées de PME-ART au récit de Jacob Wren. En accord ou non avec lui, leurs impressions et sentiments exposent des dynamiques de partage toujours complexes.

PME-ART explore la situation représentationnelle et performative avec une ouverture étonnante des artistes envers le public. Porté par la pensée sociale et la réflexion critique, le groupe s’associe à de nombreux artistes pour concocter des projets qui se conçoivent en collaboration. PME-ART a présenté ses créations dans plus de cinquante-cinq villes au Québec, au Canada, en Europe, au Japon et aux États-Unis. Parmi ses créations, citons Toutes les chansons que j’ai composées, présentée à La Chapelle dans le cadre de la Biennale de Montréal en 2016, Le DJ qui donnait trop d’information et HOSPITALITÉ 3: l’individualisme est une erreur. Le groupe a été notamment invité au ICA (Londres, 2000), au Kaaitheater (Bruxelles, 2006), à la Triennale québécoise du Musée d'art contemporain (Montréal, 2011), au Festival Spielart (Munich, 2015) et au Kiasma (Helsinki, 2016). PME-ART a été en nomination pour le 27e Grand Prix du Conseil des arts de Montréal (Nouvelles Pratiques artistiques) en 2012.

Depuis la fin des années 1980, la pratique artistique de Jacob Wren est une combinaison étonnante de littérature, de performances et d’arts visuels. Ses romans ont été publiés en anglais, en français et en norvégien, parmi lesquels nous pouvons citer Le Génie des autres, La famille se crée en copulant et Revenge Fantasies of the Politically DispossessedPolyamorous Love Song a été finaliste au prix Fence Modern-Prose et recensé par The Globe and Mail parmi les cent meilleurs livres de l’année 2014. Rich and Poor a été finaliste au Prix Paragraphe-Hugh MacLennan-fiction de la Québec Writers' Federation en 2016. L’essentiel du travail performatif de Jacob Wren été réalisé à titre de codirecteur artistique et de créateur de PME-ART. Il a également collaboré avec des artistes tels Nadia Ross (Sto Union), Lene Berg, Tori Kudo et Pieter de Buysser sur divers projets nationaux et internationaux, en plus d’écrire sur l’art contemporain.

Créatrice et interprète établie à Montréal, Claudia Fancello s’adonne à un travail artistique collaboratif. Depuis 2008, elle participe à la cocréation et aux tournées du groupe interdisciplinaire PME-ART présentées dans divers contextes (théâtres, galeries, festivals, etc.). Au cours des dernières années, elle a créé des projets de performance in situ, tant pour des tables à pique-nique dans des parcs que des salles à manger. Elle conçoit également des explorations alimentaires relationnelles et réalise des installations pour des festivals et des commerces éphémères. Elle participe à part entière à la création et aux tournées des chorégraphies d’Amy Henderson, Matija Ferlin Justine A. Chambers, Stephen Thompson, Antonija Livingstone, Zoja Smutny et Marie Claire Forté. Parallèlement à ces aventures, Claudia Fancello participe à des créations en tant que conceptrice de costumes, assistante artistique, chercheure ou répétitrice.

Paul Chambers est concepteur, professeur et codirecteur artistique du collectif CHA.  Tout en travaillant avec des artistes de diverses disciplines, ses collaborations à de nouveaux projets chorégraphiques ont toujours stimulé son parcours artistique. Depuis 2007, notamment avec le Studio 303, il anime des ateliers pédagogiques destinés aux artistes qui voudraient approfondir leurs connaissances de la conception lumière et il est aussi chargé de cours à l’Université Concordia. De 2008 à 2013, Paul Chambers a assumé la direction technique à Tangente Danse. Parmi ses récentes collaborations, on compte Public Recordings, Amanda Acorn, Dorian Nuskind-Oder, Catherine Lavoie-Marcus, Priscilla Guy, Maria Kefirova, Katie Ward, Parts+Labour, Danse, Lara Kramer Dance et Destins Croisés.

Une lecture-performance de
  • Jacob Wren
Avec la contribution explicite ou implicite des collaborateurs de PME-ART
Costumes
  • Claudia Fancello
Direction technique et éclairages
  • Paul Chambers
Direction de production
  • Nikita Bala
Production
  • PME-ART (Montréal)
En coproduction avec le FTT (Düsseldorf) soutenu dans le cadre de l'Alliance des maisons de production internationales par le Commissaire du gouvernement fédéral allemand pour la culture et les médias, Inkonst (Malmö) et avec le soutien de La Chapelle Scènes Contemporaines (Montréal), du Conseil des arts et des lettres du Québec, du Conseil des arts de Montréal et du Conseil des arts du Canada.